STARETZ
Go down south

On Sale

1-That's my home
2-Go down south
3-Should I let her know
4-Won't you come on home
5-Rolling down my way
6-(Let's try) My way of loving
7-Jesus
8-Radio man
9-Say Hello to the blues
10-Can't stand the truth
11-Ain't it fair?
12-One and One
13-Canadian tears
14-Lucky Charly
15-Dusty road (CD only)
16-Ride your pony (CD only)
17-Rolling down my way (Piano) (CD & MP3 only)


LP :
16.00 €
MP3 :
6.00 €
FLAC :
7.00 €
CD :
8.00 €



Read more about Staretz...

Depuis combien de temps annonce t'on la mort du Rock? Depuis que le genre existe en fait! C'est peut-être là où il trouve aussi toute son inventivité, sa vitalité et son besoin constant de se ré-affirmer.

Les Staretz avec ce nouvel album "Go Down south" partage un héritage qui vient de loin. Le Rock'n'Roll n'est pas né hier. il est le fruit "défendu" du Jazz, du Blues et du Gospel. Celui là même qui engendre le Rhythm'n'Blues et puis le Rock'n'Roll, et puis la Soul, et puis.... Et puis on pourrait aussi écrire des pages sur les influences de chacun, sur telle période, sur telle région, sur tel style ou bonhomme.

J'aimerais plutôt parler de fraicheur, de spontaneïté, comme une urgence qu'on prète qu'aux jeunes. J'aimerais plutôt vous parler de couleurs, de belles nuances de tons, de ces connivences et ces clair-obscur, de ces contrastes qui donnent toute leur profondeur aux morceaux. J'aimerais vous dire que tout çà c'est du bla bla, que rien ne vaudra jamais l'écoute. Ce moment où tout commence....

Après le décès plus que brutal de Philippe Lombardi l'année dernière, le groupe pensait panser ses blessures en remisant ses guitares une bonne fois pour toutes. C'était sans compter sur l'arrivée du jeune mais néanmoins talentueux Pablo Acedo, qui avec sa passion du Blues, insuflera une nouvelle interprétation musicale au groupe. Comme si l'histoire se répétait devans nos yeux... Les répètes et concerts s'enchainent et tout naturellement, l'idée de mettre cette nouvelle expérience sur galette prend forme. C'est une fois de plus au Studio Condorcet que ce nouvel album prend forme, grâce notamment au superbe travail d'Olivier Cussac, le cinquième élément qui par son oreille attentive et sa grande expérience, saura mettre ces petites "touches" qui font de ce second album enregistré dans des conditions live, une petite perle noire qui tourne, qui tourne, qui tourne...

Patrick Derrien (Made In)

Reviews

Au Sud! Toujours plus profond vers le Sud! Voilà en somme le voyage que nous propose l’excellent second album de Starez. On pourrait se contenter de cette info, sauf qu’on est toujours au sud de quelque chose et qu’à partir de là, cela ne vous dira pas grand-chose sur la musique proposée par le groupe toulousain. Le grand Sud fantasmé ici est du même tonneau que celui dessiné dans le bayou du Creedence Clearwater Revival ou que celui déchiqueté dans les albums du Gun Club. Cela ne vous permettra pas de poser un index sur une carte routière américaine, mais au moins de recadrer votre boussole.
Read more ...

http://www.intramuroshebdo.com

Deuxième album de Staretz, après Panettone Boogie en 2013, Go Down South est également leur premier sous bien des points. D'abord par la force des choses, le décès de Philippe Lombardi, guitariste et complice depuis plus de vingt années de Serge Fabre, a laissé un tel abysse au sein de la formation, et bien au delà, qu'il en devenait inimaginable de continuer en prétendant ne rien changer. On ne cherche pas un remplaçant à celui avec qui on a partagé tant de passion. Je ne cause pas là de musiciens se retrouvant au moment de monter sur scène, ou d'enregistrer quelques chansons. Serge Fabre et Philippe Lombardi étaient partenaires de vie, dans leurs nombreux groupes, dans leur label commun, Bang Records, dans l'amour de la musique et des disques qui se partagent dans le silence. Ces deux là n'ont été éloigné l'un de l'autre que par un étui de guitare glissé entre les deux sièges d'une voiture en route vers le prochain gig. Quand l'un pensait, c'est l'autre qui parlait.....

Read more RANX ZE VOX

http://ranxzevox.blogspot.fr/2016/10/staretz-go-down-south.html

Laissez vous séduire par le rock sous influence 60’s de Staretz. Si le voyage est temporel, il est également intemporel. Qualité oblige.

« Go down south »… A l’écoute de ce second album des toulousains, on peut difficilement descendre davantage dans les profondeurs du sud américain. Genre Creedence Clearwater Revival. En revanche, il serait malhonnête de s’arrêter là. Les bords de la Garonne ne sont pas la baie de San Francisco et les insouciantes 60’s n’ont qu’un faible écho avec la terrifiante année 2016. Si l’inspiration générale s’avère être un blues rock made in USA, elle transite par l’Angleterre. Un peu comme la belle américaine Chrissie Hynde et ses Pretenders… Qui finit par avoir un enfant avec Ray Davis le chanteur des Kinks. Bizarrement, la musique de Staretz évoque ce carrefour des influences, les enfants en moins. Des Kinks aux Yardbirds, de Link Wray aux Inmates, on savoure l’ensemble de ces filiations sur ce second album du groupe. Un opus qui a bien failli ne pas voir le jour après le décès tragique en 2015 du guitariste Philippe Lombardi. C’était sans compter un jeune étudiant fou de Blues (Pablo Acedo) qui rallume la flamme et donne le courage au reste de la formation de replonger dans les affaires. Et Bang ! Records de sortir cet album qui permet par la même occasion de (re)découvrir le premier épisode de Staretz. Lui aussi indispensable, voire fortement recommandé, pour tomber sous el charme de ce blues rock authentique et franchement piquant.

Hervé Devallan

http://www.rockmadeinfrance.com/actu/staretz-go-down-south/21788/